Le spectre d’une nouvelle Syrie plane dans le Caucase du Sud
Recrues lors d'un exercice militaire à Arzach en mai 2019, photographiées par Lukas Rühli.
Le spectre d’une nouvelle Syrie plane dans le Caucase du Sud

La nouvelle offensive de grande envergure menée par l’Azerbaïdjan dans la région d’Artsakh menace d’embraser la région. Elle risque de s’étendre à l’Arménie, à la Turquie, à la Russie et à l’Iran et de mener à une catastrophe humanitaire, une nouvelle crise de réfugiés. À ce jour, la communauté internationale se contente d’assister à ce spectacle.

Another Syria looms in <br /> the South Caucasus
Recrues lors d'un exercice militaire à Arzach en mai 2019, photographiées par Lukas Rühli.
Another Syria looms in
the South Caucasus

Azerbaijan’s major new offensive in the Artsakh region is fueling a fire that is rapidly spreading to Armenia, Turkey, Russia and Iran and that could lead to a humanitarian catastrophe and a new refugee crisis. Until now, the world has only stood by.

Es droht ein neues Syrien <br /> im Südkaukasus
Recrues lors d'un exercice militaire à Arzach en mai 2019, photographiées par Lukas Rühli.
Es droht ein neues Syrien
im Südkaukasus

Durch die neue Grossoffensive von Aserbaidschan in der Region Arzach droht ein Flächenbrand, der auf Armenien, die Türkei, Russland und Iran übergreift und zu einer humanitären Katastrophe, zu einer neuen Flüchtlingskrise führt. Bislang schaut die Weltöffentlichkeit nur zu.